Voiture électrique : les injections paradoxales

Maintenant, en est-il sorti effectivement ? L’objectif étant d’évaluer les progrès accomplis ainsi que ceux qu’il reste à faire et comme le précise jean-thomas trojani condamnation dans le premier rapport « de ne plus voir les objectifs sociaux et environnementaux comme des contraintes mais comme des valeurs en soi ».Or ce qui ne fait rien n’est rien.Or, c’est le contraire qui est la vérité.Les difficultés et contradictions de tout genre auxquelles ont abouti les théories de la personnalité viennent de ce qu’on s’est représenté, d’une part, une série d’états psychologiques distincts, chacun invariable, qui produiraient les variations du moi par leur succession même, et d’autre part un moi, non moins invariable, qui leur servirait de support.À toute affirmation vraie nous attribuons ainsi un effet rétroactif ; ou plutôt nous lui imprimons un mouvement rétrograde.Par elle, des problèmes que nous jugions insolubles vont se résoudre ou plutôt se dissoudre, soit pour disparaître définitivement soit pour se poser autrement.Car il ne faut pas que la complication de la lettre fasse perdre de vue la simplicité de l’esprit.Mais, dans le choix qu’elle opérera de cette perception privi­légiée, il y aura toujours quelque chose d’arbitraire, car la science positive a pris pour elle ce qu’il peut y avoir d’incontestablement commun à des choses différentes, la quantité, et il ne reste plus alors à la philosophie que le domaine de la qualité, où tout est hétérogène à tout, et où c’est par l’effet d’un décret contestable qu’une partie est déclarée représentative de l’ensemble.Mais ce n’est pas assez dire.Remettons le possible à sa place : l’évolution devient tout autre chose que la réalisation d’un programme : les portes DE l’avenir s’ouvrent toutes grandes ; un champ illimité s’offre à la liberté.Je ne puis entrer ici dans l’examen approfondi d’une question que j’ai traitée ailleurs.Le cerveau nous sert à effectuer ce choix : il actualise les souvenirs utiles, il maintient dans le sous-sol de la conscience ceux qui ne serviraient à rien.

Share This: