Une solution à la prise en compte de la pénibilité

Ce sous-emploi massif explique pourquoi la baisse du chômage n’enclenche pas sur la hausse des salaires.Il est vrai que le Prix Nobel de chimie y ressemble, car il a été décerné cette année à trois chercheurs (Mpour leur travail concernant  » le développement de modèles multiéchelles de systèmes chimiques complexes, sur lequel reposent les programmes informatiques qui pilotent les appareils de résonance magnétique nucléaire.Depuis octobre, Antonio Fiori s’active à ce nouveau concept.Les départements lancent des initiatives dans une logique évolutionnaire, plutôt que révolutionnaire, et en silos.Si la France augmentait son effort financier en direction de l’enseignement supérieur et de la recherche, elle serait en droit d’exiger une évaluation de la production (en publications, brevets, taux d’insertion professionnelle des doctorants, etc.Depuis la création, en 2005, de l’Agence nationale de la recherche, une partie importante du financement de celle-ci en France passe par des appels d’offres spécifiques auxquelles répondent les chercheurs.Lorsqu’on a vécu, comme nous, cette crise dans l’œil du cyclone depuis New York, la question est loin d’être académique !Autant dire que cette Allemagne-là ne s’embarquera pas non plus dans une voie protectionniste ou dans des croisades de principes contre les États-Unis, la Chine ou la Russie. Leur ouverture d’esprit et leur convivialité font l’unanimité.Quand cela se produit, un consensus n’est certainement pas une chose dont il faut se réjouir.Des filiales « étanches » au Royaume UniAu Royaume-Uni, le gouvernement a mis sur pied la commission Vickers pour recommander une solution.Il manque encore des structures inspirant confiance.Pour les institutions il peut être difficile d’entrer dans un système national, que ce soit virtuellement ou physiquement, en raison de règlements parfois très protecteurs, comme en Inde ou au Vietnam.C’est entre autres l’objet de la LPM (proposition de Loi sur la Programmation Militaire) actuellement en discussion au Parlement.

Share This: