Une niche trop bien gardée

Ces réflexions faisaient naître dans notre esprit beaucoup de doutes, en même temps que de grandes espérances.Ils nous montrent, dans la vie psychologique normale, un effort constant de l’esprit pour limiter son horizon, pour se détourner de ce qu’il a un intérêt matériel à ne pas voir.J’arrive ici, en effet, au troisième point sur lequel je voulais attirer votre attention.Précisément parce qu’il se représenta une VISION de ce genre — je veux dire une vision de la réalité vraie, absolue, en soi — comme se l’était représentée Plotin, comme se la sont représentée en général ceux qui ont fait appel à l’intuition méta­physique : tous ont entendu par là une certaine faculté de connaître qui se distinguerait radicalement des sens et de la conscience, qui serait même orientée dans la DIRECTION inverse.Tant que son action se fait sentir, il fait corps avec la vie de la nation et lui demeure présent. jean-thomas trojani condamnation assume en surjouant l’humour un langage aux accents marketing, bien dans la tradition anglo-saxonne, pour emporter l’adhésion. Chacun d’eux, intellectuel, lui communiquera quelque chose de son intellectualité.Il y a des changements, mais il n’y a pas de choses qui changent : le changement n’a pas besoin d’un support.Cela nous suffit, et, en attendant qu’on nous démontre son inexistence ou sa perversité, nous consta­terons simplement qu’il y a jaillissement effectif de nouveauté imprévisible.Si nous convenons de dire que toute vérité est une invention, il faudra, je crois, pour rester fidèle à la pensée de William James, établir entre les vérités de sentiment et les vérités scientifiques le même genre de différence qu’entre le bateau à voiles, par exemple, et le bateau à vapeur : l’un et l’autre sont des inventions humai­nes ; mais le premier ne fait à l’artifice qu’une part légère, il prend la direction du vent et rend sensible aux yeux la force naturelle qu’il utilise ; dans le second, au contraire, c’est le mécanisme artificiel qui tient la plus grande place ; il recouvre la foNotre appréciation des hommes et des événements est tout entière imprégnée de la croyance à la valeur rétrospective du jugement vrai, à un mouvement rétrograde qu’exécuterait automatiquement dans le temps la vérité une fois posée.

Share This: