Un impact environnemental majeur

Je n’insisterai pas davantage sur ce point.La seconde scène, plus grossière encore, ne fut pas moins instructive.Mais une situation de ce genre, qui est en somme exceptionnelle, nous semble être la situation régulière et normale, parce que c’est celle qui nous permet d’agir sur les choses et qui permet aussi aux choses d’agir sur nous : les voyageurs des deux trains ne peuvent se tendre la main par la portière et causer ensemble que s’ils sont ‘immobiles’ c’est-à-dire s’ils marchent dans le même sens avec la même vitesse.Et ce, pour deux raisons. D’abord, les États-Unis et l’Europe, affaiblis, ne pourront pas assumer le leadership qui a permis depuis la Seconde Guerre mondiale de développer le multilatéralisme. Faudra-t-il louer, faudra-t-il approuver sans cesse ?L’esprit d’entreprise, qui fut longtemps le moteur de la croissance aux États-Unis, n’a pas été cultivé de manière aussi efficace ou systématique ici en Europe.bien au contraire ! La Palice n’aurait pas dit mieux : si les hommes ne sont pas heureux, les résultats ne sont pas là.Notre confrère et ami Christian Navlet, a convaincu et remporté une victoire pour ce projet.Reste l’autre moitié.Nous allons le faire avec une idée nouvelle que nous portons ensemble, la colocalisation industrielle.Elle s’est poursuivie jusqu’au jour où l’esprit religieux se tourna du dehors au dedans, du statique au dynamique, par une conversion analogue à celle qu’exécuta la pure intelligence quand elle passa de la considération des grandeurs finies au calcul différentiel.

Share This: