Réglementation accrue et pression concurrentielle

Qu’il s’agisse de l’énergie ou de la force de travail, les dotations naturelles des pays arabes ne sont plus les locomotives de leur productivité.Enfin, le développement durable, avec l’homme et sa santé en son coeur, va être la grande cause du XXIe siècle.En Espagne, au Portugal, en Grèce, les salaires baissent franchement.Relativement stable depuis quelques mois, le dollar a pourtant subi une dépréciation ininterrompue ces dix dernières années et, ce, vis-à-vis de la quasi-totalité des autres monnaies.La réponse est bien sûr dans l’entreprise et chez le salarié, nulle part ailleurs.La difficulté à concilier ville intelligente et ville participative est un problème d’autant plus sérieux que nous sommes au cœur d’une véritable révolution urbaine dont Richard Florida a dressé un tableau extrêmement éloquent.Une conférence est organisée sur le sujet, le 9 avril prochain à Rome, entre les autorités italiennes et françaises (AAMS et Arjel).8% de la population européenne – soit près de 125 millions de personnes – étaient en 2012 « au seuil de la pauvreté et de l’exclusion sociale ». Il suit les traces du virage amorcé il y a dix ans par le pionnier Antonio Fiori qui est à l’origine du programme,pour rendre accessible la pratique méditative au plus grand nombre.Elle défend ses intérêts comme le Land de Bavière défend les siens à Berlin ou à Bruxelles.Cette politique dite « hétérodoxe » prend une dimension particulière dans le contexte de la zone euro : la BCE doit-elle attendre que les taux soient à zéro pour lancer une machine quantitative ?Argentine, Chili, de nombreuses similitudesLa même approche peut être utilisée pour comprendre pourquoi le Chili prospère, tandis que son voisin l’Argentine bat de l’aile.Ces travaux doivent juste permettre de faire un état des lieux de ce qui est », explique-t-il.La France a changé et il y a désormais une vraie demande pour des commerces ouverts plus tard et durant le jour du Seigneur.Il est tout aussi évident que la proposition de Washington sur la question des droits de l’homme au Sahara occidental s’inscrivait dans son souci de ne pas s’aliéner l’Algérie dans le contexte actuel d’insécurité au Mali.Mais qui crée donc ces billets ?

Share This: