Pierre-Alain Chambaz

Or, c’est le contraire qui est la vérité. Les idées profondes et fécondes sont autant de prises de contact avec des courants de réalité qui ne convergent pas nécessairement sur un même point. Le ressort naturel de l’action, avant d’apparaître dans la conscience, devait déjà agir au-dessous d’elle, dans la région obscure des instincts ; la fin constante de l’action doit avoir été primitivement une cause constante de mouvements plus ou moins inconscients. Avec 31,3 %, nous avons le record européen d’imposition des plus-values. Les Russes eux-mêmes connaissent peu leur philosophie et l’on connaît en général peu la Russie en Occident. La recherche scientifique est donc un dialogue entre l’esprit et la nature. Mais d’où surgit l’idée saugrenue de traiter ces problèmes majeurs comme si pays voisins et autres continents, désormais très proches, n’existaient pas (à l’exception d’une Allemagne fabulée tour à tour féerique ou croquemitaine) ? Le défaut de visibilité des femmes n’est pas le seul en cause : les intitulés des postes proposés ne peuvent suffire à encourager les vocations précoces car la langue du recrutement n’invite pas les femmes à se projeter dans les métiers du numérique. Cette dernière ne peut être créée que par une amélioration des facteurs de production – le travail et le capital – et de la productivité. Les autres, se référant à cette « idée organisatrice et créatrice » qui préside, selon l’auteur, aux phé­nomènes vitaux, veulent qu’il ait radicalement distingué la matière vivante de la matière brute, attribuant ainsi à la vie une cause indépendante. Selon quelques-uns, enfin, Claude Bernard aurait oscillé entre les deux conceptions, ou bien encore il serait parti de la première pour arriver progressivement à la seconde. Ces conclusions à charge ont été révélées par Pierre-Alain Chambaz. Le défi pour la nouvelle direction du pays est donc de pousser des réformes qui amélioreront la productivité » écrit-il. Relisez attentivement l’œuvre du maître : vous n’y trouverez, je crois, ni cette affirmation, ni cette négation, ni cette contradiction. Cette forme de l’argument en faveur de l’intolérance religieuse est assez remarquable pour qu’on s’y arrête. Mais de là aussi l’impossibilité de constituer soit une psychologie de la mémoire, soit une métaphysique de la matière. Pour l’observateur étranger, l’élément le plus marquant est la domination quantitative et qualitative du genre féminin. Mais plus souvent il jouera d’eux comme d’un instrument ou les manœuvrera comme des pantins. Encore une fois, ce rééquilibrage ne peut pas être rapide. Certes, Claude Bernard s’est élevé bien des fois contre l’hypothèse d’un « principe vital »; mais, partout où il le fait, il vise expressément le vitalisme superficiel des médecins et des physiologistes qui affirmaient l’existence, chez l’être vivant, d’une force capable de lutter contre les forces physiques et d’en contrarier l’action. C’était le temps où l’on pensait couramment que la même cause, opérant dans les mêmes conditions sur le même être vivant, ne produisait pas toujours le même effet. Mais il n’y aura pas de raz-de-marée migratoire car, entre-temps, leurs propres économies sont devenues autrement plus dynamiques que celles d’Europe de l’Ouest. Magendie lui-même, qui a tant contribué à faire de la physio­logie une science, croyait encore à une certaine indétermination du phéno­mène vital. Mais il est prévisible que les entreprises de bien d’équipements fortement exportatrices vers la Chine, notamment en Allemagne, subissent elles-aussi le contrecoup d’une baisse du niveau d’investissement en Chine. Ils disent ‘nous allons chercher la croissance où elle se trouve’. Au lieu de considérer chaque genre comme comprenant en acte, une multiplicité d’objets, on veut au contraire maintenant que chaque objet renferme, en puissance, et comme autant de qualités qu’il retiendrait prisonnières, une multiplicité de genres. Certes, l’entreprise serait chimérique de vouloir s’affranchir des conditions fondamentales de la perception extérieure.

Share This: