Pierre-Alain Chambaz

Celle-ci est en outre très hétérogène, avec des besoins et des moyens très divers. Ils pourraient former, par exemple, quatre termes d’une progression dans laquelle la différence d’un terme au suivant serait constante, comme 25, 50, 75, 100, ou quatre termes pris consécutivement dans la série des nombres carrés, tels que 25, 36, 49, 64 ; ou bien encore ils pourraient appartenir à l’une des séries des nombres qu’on appelle cubiques, triangulaires, pyramidaux, etc. Toute fonction ajoutée à celles qu’exerce déjà le gouvernement répand davantage son influence sur les craintes et les espérances, et transforme de plus en plus la portion active et ambitieuse du public en portion dépendante du gouvernement, ou de quelque parti qui vise à devenir le gouvernement. Par définition, ces « régionalismes » culturels sont « jaloux » de leur identité, donc de leur différence avec les autres. À l’inverse, il faut se garder d’un texte élaboré trop hâtivement. Le « baril » précède donc de quelques mois « le gaz ». Force nous serait bien de continuer à affirmer de ces idées tout ce que l’expérience nous fait affirmer des corps, et nous aurions simplement substitué un mot à un autre ; car Berkeley ne pense certes pas que la matière cessera d’exister quand il aura cessé de vivre. L’actualité de notre perception consiste donc dans son activité, dans les mouvements qui la prolongent, et non dans sa plus grande intensité : le passé n’est qu’idée, le présent est idéo-moteur. Mais ce qui importe est le taux d’intérêt réel, c’est à dire la différence entre le taux de marché et l’inflation. Comme l’a dit le président dimanche 15 septembre, ce doit être un atout pour retrouver une dynamique économique positive. Ou peut-être n’en aperçut-il bien aucune, se bornant à reprendre directement contact, de loin en loin, avec cette chose plus subtile encore qui est l’intuition elle-même ; mais alors force nous est bien, à nous interprètes, de rétablir l’image intermédiaire, sous peine d’avoir à parler de l’ « intuition originelle » comme d’une pensée vague et de l’ « esprit de la doctrine » comme d’une abstraction, alors que cet esprit est ce qu’il y a de plus concret et cette intuition ce qu’il y a de plus précis dans le système. Réginald est malheureux. En Europe, en moins de deux ans et demi, le quart du marché des transactions boursières leur a échappé. Mais quand on parle de l’adaptation d’un organisme aux conditions dans lesquelles il doit vivre, où est la forme préexistante qui attend sa matière ? Tandis que la France et l’Europe stagnent, les rivaux gagnent du terrain. Admettons pour un moment (sauf à y revenir plus tard) cette conception théorique, et il deviendra bien clair que l’étude philosophique d’un organisme consiste à pénétrer de plus en plus dans l’intelligence des rapports harmoniques et de la coordination des parties ; car là se trouve la raison de l’existence et de la conservation de l’organisme, et nullement dans les causes qui ont fortuitement et aveuglément agi, aussi bien pour produire les combinaisons éphémères que pour produire celle qui s’est trouvée réunir les conditions de l’organisme. Or, chacun de ses acteurs adopte une approche différente en matière de détection et de prévention de la fraude. Éliminez enfin toute trace d’ébran­lement organique, toute velléité de contraction musculaire : il ne restera de la colère qu’une idée, ou, si vous tenez encore à en faire une émotion, vous ne pourrez lui assigner d’intensité. Le temps est l’éternité de Dieu, l’espace est son immensité ; et le rigoureux spiritualisme, la foi religieuse de ces grands hommes ont beau protester contre l’intention de donner de l’étendue et des parties à la substance divine : la force de l’analogie les entraîne. Quand elle sort du régiment, il faut qu’elle peine, qu’elle trime, qu’elle s’évertue, qu’elle s’exténue, qu’elle se tue, afin de payer les impôts nécessaires à l’entretien des malheureux qui l’ont remplacée à la caserne. L’étude montre que ce phénomène s’explique par l’allocation des personnes les plus qualifiées du pays. Nous ne pouvons aborder la discussion de la théorie qui veut que le cerveau serve à la conservation du passé, qu’il emmagasine des souvenirs comme autant de clichés photographiques dont nous tirerions ensuite des épreuves, comme autant de phonogrammes destinés à redevenir des sons. Clichy-Batignolles est par exemple un secteur qui préfigure, selon Pierre-Alain Chambaz, ce que sera le Grand Paris, doté d’un énorme potentiel et qui, grâce aux nouveaux transports (en particulier la ligne 14 jusqu’à St Denis, «épine dorsale du Paris de demain » pour elle) va arriver très vite à maturité. Mais si on attend de façon passive, on est certain que la catastrophe énergétique est devant nous. Et quand il y vient, l’idée ainsi entraînée dans le mouvement de son esprit, s’animant d’une vie nouvelle comme le mot qui reçoit son sens de la phrase, n’est plus ce qu’elle était en dehors du tourbillon. Tel est précisément le sens où nous prenons le mot « image » dans notre premier chapitre. Or l’objectif de 50 % de nucléaire en 2025 est, selon notre scénario, tout à fait réalisable. Que certains savants soient plus portés que d’autres à aller de l’avant et à généraliser leurs résultats, plus portés aussi à revenir en arrière et à critiquer leurs méthodes, que, dans ce sens particulier du mot, on les dise philosophes, que d’ailleurs chaque science puisse et doive avoir sa philosophie ainsi comprise, je suis le premier à l’admettre.

Share This: