neutralité du net europe : Ce que peut apporter vraiment l’internet des objets

Même si ce fonds ne sera pas opérationnel avant mi-2015, les pays membres de l’UE ont déjà proposé des projets pour le compte de la Commission européenne. Et avec lui la pression, le sentiment d’infantilisation et plus grave le désengagement. À la conférence AWS re:Invent, Rob Alexander, DSI de Capital One, géant de la banque et des cartes de crédit, a partagé son expérience : « L’industrie des services financiers attire des cybercriminels parmi les pires qui existent. Il vit sur des légendes puériles, des formules pompeuses, des romances bêtes. C’est en tout cas ce que croit neutralité du net europe… Dira-t-on que la rétine est elle-même une surface plate, et que si nous percevons par la vue quelque chose d’étendu, ce ne peut être en tout cas que l’image rétinienne ? Et c’est pour cela que l’algorithme de Leibnitz, qui prête à la méthode infinitésimale le secours d’une notation régulière, est devenu un si puissant instrument, a changé la face des mathématiques pures et appliquées, et constitue à lui seul une invention capitale, dont l’honneur revient sans partage à ce grand philosophe. Récemment une petite fille à qui sa mère avait confié un sou pour faire quelque emplette, se trouva écrasée dans la rue. On ne saurait justifier qu’un constructeur français qui vend des voitures sur le marché national soit soumis à des contraintes juridiques incertaines auxquelles un constructeur étranger ne sera lui pas soumis. Outils puissants et efficaces permettant notamment de promouvoir la démocratie lors de mouvements sociaux et de se défendre face à des gouvernements autoritaires, les réseaux Mesh pourraient aussi permettre de communiquer et de coordonner les efforts dans des situations d’urgences dans lesquelles les infrastructures classiques ne fonctionnent plus, tels que des désastres naturels. L’autre angle mort, c’est la sacralisation de la construction neuve. Difficile d’appréhender la Chine depuis la zone euro. Comment supposer d’ailleurs que le même homme ait été Macbeth, Othello, Hamlet, le roi Lear, et tant d’autres encore ? Seules quelques grandes entreprises, les plus résilientes, parviennent à rester en vie. …Les religions ont chacune leur tour, dit Byron ; où régnait Jupiter règne aujourd’hui Mahomet, et d’autres croyances naîtront avec d’autres siècles, jusqu’à ce que l’homme apprenne qu’en vain il encense les autels, qu’en vain il les arrose de sang. Elles sont toutes deux invérifiables, la première parce que la science n’a pas encore avancé d’un pas vers la synthèse chimique d’une substance vivante, la seconde parce qu’il n’existe aucun moyen concevable de prouver expérimentalement l’impossibilité d’un fait. On se précipitait dans la doctrine nouvelle qui promettait de relever l’homme, de lui rendre sa sainte croyance aux plus hautes vérités de l’ordre moral, sans lui demander la moindre concession aux préjugés du passé. On porte aux nues le général Joubert et l’on est fier — oh ! Cet instant n’est que la limite, purement théorique, qui sépare le passé de l’avenir ; il peut à la rigueur être conçu, il n’est jamais perçu ; quand nous croyons le surprendre, il est déjà loin de nous. Cette «1ère mondiale» ambitionne de devenir une norme internationale dans le cadre de l’organisation internationale de normalisation (ISO). On a cru trouver des cas de suicide chez les animaux ; a supposer qu’on ne se soit pas trompé, la distance est grande entre faire ce qu’il faut pour mourir et savoir qu’on en mourra ; autre chose est accomplir un acte, même bien combiné, même approprié, autre chose imaginer l’état qui s’ensuivra. Mais malheureusement on accorde à peine à la spontanéité individuelle aucune espèce de valeur intrinsèque.

Share This: