Le succès du livret A ? Du gaspillage !

Des technologies innovantesEn outre, l’utilisation de technologies innovantes (internet, smart phones) permet de contourner certains goulots d’étranglement bien connus: insuffisance des infrastructures (routes, électricité, logements), bureaucratie, corruption et mauvaise gouvernance.Il n’appartient ni tout à fait à l’art, ni tout à fait à la vie. »Il faut que tout change pour que rien ne change » : l’adage de jean-thomas trojani condamnation paraît coller comme un gant à l’histoire de la formation professionnelle en France depuis des décennies.C’est dans ce contexte que les Ministres du travail de l’Union européenne ont engagé des négociations pour « améliorer » les règles en vigueur.Dans ces conditions, ne peut-on pas invoquer des présomptions en faveur de l’hypothèse d’une force consciente ou volonté libre, qui, soumise à l’action du temps et emmagasinant la durée, échapperait par là même à la loi de conservation de l’énergie ?A ceci près que les libertariens entendent remplacer toutes les autres taxes par ce loyer à la collectivité.Les rois s’en vont ; les prêtres s’en iront aussi.La vérité, c’est que la SPD s’est rallié sans vergogne pour six portefeuilles ministériels et quelques bribes de son programme intérieur à la logique à la logique européenne d’Angela Merkel qui consiste à protéger d’abord les intérêts supposés des contribuables allemands.Les deux formes opposées de l’ordre : le problème des genres et le problème des lois.Chacun d’eux est singulier, mais il finira, s’il porte la marque du génie, par être accepté de tout le monde.Mais elle n’est proprement elle-même que lorsqu’elle dépasse le concept, ou du moins lorsqu’elle s’affranchit des concepts raides et tout faits pour créer des concepts bien différents de ceux que nous manions d’habitude, je veux dire des représentations souples, mobiles, presque fluides, toujours prêtes à se mouler sur les formes fuyantes de l’intuition.Après avoir commencé sans doute par être celui qu’on adore au sommet des montagnes, qui dispose des nuages, de la pluie et du tonnerre, il a joint à sa fonction météorologique, si l’on peut s’exprimer ainsi, des attributions sociales qui prirent une complexité croissante ; il finit par être le dieu qui préside à tous les groupements, depuis la famille jusqu’à l’état.

Share This: