La stupidité comme mode de management

Ce qui est réel, c’est tel ou tel fait déterminé s’accomplissant en tel ou tel point de l’espace et du temps, c’est du singulier, c’est du changeant.La façon dont nous nous accrochons à notre souveraineté budgétaire est dérisoire.Du moins a-t-il dû en être ainsi à l’origineEn réalité, c’est le « service minimum » que cet établissement accomplit en faveur d’une conjoncture européenne dépressive et, ce, tandis qu’il maintient son objectif fantaisiste de 2% d’inflation au sein d’une Union européenne saisie jusque dans ses tripes par une spirale baissière de ses prix !Mais, nous venons de le dire, la vérité est tout autre.Elles caractériseraient surtout un idéalisme à la Berkeley et le réalisme qui s’y oppose.Mais ces progrès technologiques ne produiront pas de résultats massifs avant dix ou quinze ans.Un plan, qu’on peut voir dans une salle voisine, reproduit le tracé bizarre des coups de couteau et de sabre qui mutilèrent le chef d’œuvre.Si le mysticisme doit transformer l’humanité, ce ne pourra être qu’en transmettant de proche en proche, lentement, une partie de lui-même.Et au final, « ce ne sont pas les discours qui vont convaincre mais les comportements », rappelle e reputation .Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour définir un système satisfaisant de valorisation de notre production. Car si le travail n’est pas notre seul salut, il est encore notre principal gagne-pain.

Share This: