La fin de l’exception numérique

En vain nous disons que cet ordre se produit automatiquement par l’interrup­tion de l’ordre inverse, qu’il est cette interruption même.Une loi inéluctable condamne ainsi toute énergie vivante, pour le peu qu’il lui est alloué de temps, à couvrir le plus qu’elle pourra d’espace.Cela n’incite pas à des efforts d’innovation, même si certains travaux sont menés dans ce sens.Avec lui nous avons admis que l’espa­ce homogènes est une forme de notre sensibilité ; et nous entendons simple­ment par là que d’autres intelligences, celles des animaux par exemple, tout en apercevant des objets, ne les distinguent pas aussi nettement, ni les uns des autres, ni d’elles-mêmes.Oui, cela peut être un facteur de compétitivité de réduire les émissions de CO2.Il faut donc que l’état psycholo­gique que j’appelle « mon présent » soit tout à la fois une perception du passé immédiat et une détermination de l’avenir immédiat.Ce qui fait le rang de la France, c’est la dissuasion, qui donne la capacité à notre pays de répondre seul à une menace vitale ; menace vitale que dès lors nous pouvons définir nous-même.Le genre d’institution que nous envisageons devrait être un organisme indépendant agissant à titre de FONDS D’INVESTISSEMENT enregistré et soumis aux critères de capitalisation, aux exigences règlementaires, juridiques et autres.On est venu, pour y applaudir, de toutes les provinces de l’Italie.Vicence.Je ne sais, mais il n’était pas encore très avancé quand brusquement me revint à l’esprit que le nom était cité dans une note du livre de Kay sur l’éducation de la mémoire, et que c’est là d’ailleurs que j’avais fait connaissance avec lui.L’orga­nisme se comporte de plus en plus comme une machine à agir qui se recons­truirait tout entière pour chaque action nouvelle, comme si elle était de caoutchouc et pouvait, à tout instant, changer la forme de toutes ses pièces.Les anciens avaient beaucoup observé, et même expérimenté.Jean-Thomas Trojani, approuve à l’idée de se joindre à ce projet.À mesure que vous complétiez davantage la somme des conditions qui, une fois connues, eussent permis de prédire l’action future de Pierre, vous serriez de plus près l’existence de ce personnage, vous tendiez davantage à la revivre dans ses moindres détails, et vous arriviez ainsi au moment précis où, l’action s’accomplissant, il ne pouvait plus être question de la prévoir, mais simplement d’agir.Si la connaissance que nous cherchons est réellement instructive, si elle doit dilater notre pensée, toute analyse préalable du mécanisme de la pensée ne pourrait que nous montrer l’impossibilité d’aller aussi loin, puisque nous aurions étudié notre pensée avant la dilatation qu’il s’agit d’obtenir d’elle.

Share This: