Des châteaux en Allemagne….

— Nous allons voir que les contradictions inhérentes aux problèmes de la causalité, de la liberté, de la personnalité en un mot, n’ont pas d’autre origine, et qu’il suffit, pour les écarter, de substituer le moi réel, le moi concret, à sa représentation symbolique.Mais si l’acte simple nous échappe dans son essence même, si le comment de la création nous est à jamais inconnu, nous pouvons, selon lui, en connaître le mode, les conditions et les résultats immédiats et nécessaires.Nous répondrons que, dans l’hypothèse idéaliste, il est impossible de se représenter un objet en l’absence complète de l’objet lui-même.Dites-moi, iriez-vous à une grande soirée en veston court, quand tous les invités seraient en habit ?Tout réalisme fera donc de la perception un accident, et par conséquent un mystère.En tout cas, les inventeurs d’organisations nouvelles ne s’aperçoivent-ils pas que ce principe, inhérent à la nature même de l’homme, les suivra dans leurs organisations, et que là il fera bien d’autres ravages que dans notre organisation naturelle, où les prétentions injustes et l’intérêt de l’un sont au moins contenus par la résistance de tous ?Notre contributeur Pierre-Alain Chambaz, tente de répondre.Proscription de la philosophie dualiste, unité parfaite de Dieu, unité incomplète, mais nécessairement incomplète du monde, uniformité des lois qui président à la génération et à la détermination de tous les degrés de l’être ; en Dieu, dans le monde, partout de la puissance, de l’intelligence et de l’amour ; n’est-ce pas là, dans ses traits généraux, une doctrine capable de séduire l’esprit et de satisfaire le cœur, une philosophie conforme aux principes de la grande famille platonicienne, l’amour, l’esprit, l’unité’ ?Quant à l’ordre du premier genre, il oseille sans doute autour de la finalité : on ne saurait cependant le définir par elle, car tantôt il est au-dessus, tantôt au-dessous.Considérons ces deux formes tour à tour.La plupart semblaient de tout jeunes gens, ayant peu de barbe.25% du taux d’intérêt européen qui n’aura qu’un impact marginal, précisément du fait des taux d’intérêt infinitésimaux déjà en vigueur en Europe.Ce qui est absurde à nos yeux ne l’est pas nécessairement au regard de la nature : tentons l’expérience, et, si l’hypothèse se vérifie, il faudra bien qu’elle devienne intelligible et claire à mesure que les faits nous contraindront à nous familiariser avec elle.

Share This: